NATURELLEMENT DU VÉNÉZUELA
FRANZUELA
NATURELLEMENT DU VÉNÉZUELA
FRANZUELA
Previous
Next

Les plantations de Caracas et de Cumana s'étendent dans l'intérieur jusque sur les bords de l'Apure et l'Orinoco, couvrant ainsi une grande partie du vaste territoire inclus dans l'angle formé par ce fleuve et la mer des Caraïbes. C'est de là que provient le cacao de la meilleure qualité, connues dans le commerce sous la dénomination de Cacao caraques ou de la côte ferme. Cette région fertile, découverte par Christophe Colomb lors de son troisième voyage en 1948, a été reconnue un peu plus tard par Alonso Ojeda, Juan de la Costa et Americo Vespuce en 1499, mais ces aventuriers n'y cherchaient que de l'or et des esclaves. Ignorants d'ailleurs autant que cupides et cruels, ils ne songèrent même pas à examiner les richesses que le règne végétal a si généreusement répandues dans le nouveau Monde.

Arthur MANGIN

Située dans la partie la plus septentrionale de l’Amérique du Sud ; le Vénézuela  tire ses terroirs variés et exceptionnels par sa géographie particulière, bordé par la mer des Caraïbes au Nord, la Cordillère des Andes à l’Ouest et une zone Amazonienne au Sud.

Au Venezuela y a des régions cacaoyères où  se cultivent des cacaos fins. Ce sont le Puerto Cabello, avec les villages de Chuao, Choroni, Cumboto et Ocumare, ainsi que le Sur del Lago, avec les cacaos de type Porcelana, un Criollo, typique de cette seule région vénézuélienne. Il est caractérisé par des arômes ronds, de miel, de caramel, voire de noisette fraîche, auxquels viennent parfois s’ajouter des notes épicées et des fruits rouges.

Variation des niveaux de pigmentation dans des fèves de différents types de cacao. Photo: G. Ramos.

CACAO VÉNÉZUÉLIEN

Les fèves de cacao vénézuéliennes sont utilisées dans la fabrication des meilleures qualités de chocolat consommées en Europe

rejoignez nous

%d blogueurs aiment cette page :